• Ses citationsIl a dit ça {« embrasser Hitler »} parce que j’avais de plus jolies robes que lui. {À propos de Tony Curtis}

    Je suis systématiquement en retard à mes rendez-vous - parfois de deux bonnes heures. J’ai essayé de faire attention, mais les trucs qui me mettent en retard sont plus forts que tout le reste, et bien trop agréables.

    Quelque part, ça me rend heureuse d’être en retard. On m’attend. On est impatient de me voir. Ça me rappelle toutes ces années où on se fichait que je sois là ou non.

    Après mon mari, et avec Marlon Brando, Yves Montand est l’homme le plus séduisant que j’aie jamais rencontré.

    Les hommes qui pensent que les aventures amoureuses qu’une femme a eues avant eux diminuent l’amour qu’elle leur porte sont généralement des crétins et des faibles. Une femme peut aimer d’un amour nouveau chaque homme dont elle tombe amoureuse, à condition qu’ils ne soient pas trop nombreux.

    Il me traite comme une idiote - « Ma belle ceci, ma belle cela. » {À propos de John Huston}

    Il ne s’est jamais mis en colère contre moi une seule fois parce que j’avais loupé une réplique, ou parce que j’étais arrivée en retard ni rien. C’était un gentleman - le plus grand. {Parlant de Clark Gable}

    C’est la seule personne que je connaisse qui soit en pire forme que moi. {Montgomery Clift}

    C'est un merveilleux écrivain, un homme brillant. Mais je crois qu‘il est meilleur écrivain que mari. {À propos de Arthur Miller}

    Il aurait pu m’écrire n’importe quoi. Maintenant, si c’est-ce qu’il pense de moi, eh bien, je ne suis pas faite pour lui et il n’est pas fait pour moi.{À propos de Arthur Miller}


    votre commentaire
  • Ses citationsC’est plus facile d’être sexy quand on pense à un homme en particulier.

    Arthur {Miller} est un homme sérieux, mais il a énormément d’humour. Nous rions et nous blaguons beaucoup.

    C’est la première fois, je crois, que j’ai vraiment été amoureuse.

    C’était comme si j’étais rentrée dans un arbre ! Vous savez ? Comme une boisson fraîche quand on a de la fièvre. Vous voyez mon orteil ? Eh bien, il s’est assis, il l’a pris dans sa main et nous nous sommes regardés dans les yeux presque toute la soirée. {À propos de Arthur Miller}

    Il ne m’aurait pas épousée si je n’avais été qu’une belle blonde idiote. {À propos de Arthur Miller}

    Le cinéma, c’est mon métier, mais Arthur, c’est ma vie.

    Il me jetait des regards furibonds, même lorsqu’il souriait. {À propos de Laurence Olivier}

    J’espère que vous me pardonnerez. Ce n’est pas de ma faute. J’ai été très, très malade pendant tout le tournage. S’il vous plaît, je vous en prie, ne m’en tenez pas rigueur. {Discours d‘adieu à l‘équipe du film Le Prince et la danseuse}

    Je n’ai plus envie d’interpréter les femmes sexy. J’en ai assez d’être pour les gens la fille bien roulée.

    Ça ne me gêne pas qu’on fasse des plaisanteries, mais je ne veux pas qu’on se paie ma tête.


    votre commentaire
  • Ses citationsJe ne sais pas pourquoi, vous, les hommes {Les Marines stationnés en Corée} vous vous excitez comme des fous en voyant une fille en chandail. Enlevez le chandail et qu’est-ce qui reste ?

    Les hommes ont toujours l’air d’avoir envie de passer la nuit avec moi.

    Je savais que j’appartenais au public et au monde, non pas parce que j’avais du talent ou parce que j’étais belle, mais parce que je n’avais jamais appartenu à rien ni à personne.

    Il était timide et réservé, mais, en même temps, plutôt chaleureux et sympathique. Je me suis aperçue qu’il ne touchait pas à ce qui était dans son assiette, qu’il me regardait. {À propos de Joe DiMaggio}

    Je suis vieux jeu ; je pense que mari et femme doivent partager la même chambre et le même lit.

    Il ne me parlait pas. Il était froid. Je lui étais indifférente en tant qu’être humain et en tant qu’artiste. Il ne voulait pas que j’aie des amis à moi, ni que je fasse mon métier. Il regardait la télévision au lieu de m’adresser la parole.

    Je ne suis jamais intéressée au baseball.

    Tout comme je m’étais bagarrée pour faire du cinéma et devenir actrice, je me rendais compte qu’il allait maintenant falloir que j’en fasse autant pour devenir moi-même et être capable d’utiliser mon talent.

    À bien des égards, j’aimerais avoir plus de maturité. Mais cela prend du temps, il faut s’y entraîner régulièrement… J’ai envie d’être une bonne actrice.

    J’ai envie de jouer autre chose. Les Strasberg disent que j’en suis capable.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique