• Première blessure

    L'enfance voléeGladys ne se sent guère à l'aise dans la peau d'une mère. Tout comme elle a abandonné les deux enfants nés de son premier mariage, elle va confier au bout de deux semaines le bébé à une famille d'accueil. Une fois devenue star, Marilyn, encouragée par les publicitaires des studios, racontera des tas d'histoires plus déchirantes les unes que les autres sur ses premières années, entre maltraitances et misère noire. À en croire certains biographes scrupuleux, tels Donald Spoto, les époux Bolender n'ont pourtant rien de bourreaux d'enfant. Certes, leur rigorisme protestant ne rend pas la vie chez eux des plus insouciantes : ils tiennent notamment le cinéma pour un péché ! Mais ce dont la petite Norma Jean souffre le plus, c'est de l'absence de sa mère, qui ne lui rend que de rares visites.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :